BlogNaturo

Kéfir, gourmandise et bien-être

Bonjour à tous,

Maintenant que j’ai de nouveau une maison, j’ai plein d’envies !!! Comme par exemple reprendre les articles du blog, faire naître des projets que j’ai nourri ces derniers mois et surtout reprendre une alimentation saine. Je suis arrivée avec mon germoir et mon amie Pauline (le Blog Lananasblonde) m’a donné envie de me mettre au kéfir.

Le kéfir c’est quoi ?

Le kéfir est une boisson fermentée riche en probiotiques très simple à réaliser soi-même avec du lait ou des fruits et des ferments appelés « grains de kéfir ». Les grains se multiplient à l’infini quand on en prend soin. Ils se partagent via des sites d’échangent et des pages Facebook. J’ai reçu les miens d’une voisine rencontrée à la Biocoop alors que je parlais de filtrage des huiles de pâquerettes avec ma colocataire. En plus d’avoir rencontré une femme adorable, elle nous a transmis 2 bocaux de grains, bien assez pour se lancer. Les grains ne sont pas les mêmes selon si vous voulez du kéfir de fruit (ou kéfir d’eau) ou du kéfir de lait, attention à ne pas mélanger. Des ferments de kéfir déshydratés sont vendu en magasin bio. Ils n’ont absolument pas les propriétés que vous pourrez obtenir avec les grains, en plus de ne pas se démultiplier.

Une fois vos grains à la maison, petit plan d’organisation !!! Tout d’abord prévoyez des bouteilles vides adaptées aux boissons gazeuses, avec un bouchon à levier (type bouteille de limonade artisanale ou bière, évitez les bouteilles fantaisies qui pourraient ne pas supporter la pression de la fermentation) ainsi qu’une cruche en verre ou un pot d’1L Le Parfait. Evitez tout métal pour ne pas dévitaliser les grains, et le plastique pour éviter les migrations de particules dans votre boisson. Pour ma part j’ai également investi dans une passoire en bambou.

Ensuite !!! Si vos grains ont été conservés au réfrigérateur ils vont avoir besoin d’être réveillé avant de lancer votre première fermentation. Pour cela placez dans un petit bocal une cuillère à soupe (20gr) de grains de kéfir avec une cuillère à café de sucre et environ 100mL d’eau, mélangez et conservez le pot à température ambiante pendant 48H fermé hermétiquement.

Les 48H sont passées, vos grains sont prêt à commencer le travail. Reversez le contenu du pot dans le contenant d’1L, ajoutez :

  • 1 ou 2 rondelles de citron (bio ou non traité)
  • 1 fruit sec (abricot, figue bio ou non traité, rincée si farinée)
  • 1 cuillère à soupe de sucre blond ou blanc (équitable de préférence, les autres sucres ne conviennent pas et risquez de tuer vos grains)
  • complétez le volume à 1L avec de l’eau non chlorée (eau du robinet qui aurait reposé au moins 12H, eau en bouteille type Mont roucous, Rosée de la reine ou encore eau du robinet purifiée par des perles de céramiques, ma préférée)

Laissez fermenter 24 à 48H à température ambiante sans fermer le pot. Toute fois il est préférable de recouvrir le pot d’une gaze ou un linge propre pour éviter les contaminations extérieures.

Filtrez le mélange en séparant le citron et le fruit sec (des recettes existent pour les réutiliser), les grains de kéfir pour relancer une nouvelle fermentation et la boisson.

Mais ce n’est pas fini. Une deuxième fermentation sans les grains est nécessaire pour la boisson. A ce moment là vous pouvez ajouter ce qui vous fais plaisir comme des fleurs de sureau, des pétales de roses, du gingembre, de l’hibiscus ou des fruits ( attention avec les fruits la fermentation pourrait être puissante et faire un feu d’artifice dans votre cuisine). Après 24 à 48H, votre boisson sera pétillante à souhait et pleine de bons probiotiques, garants d’une immunité efficaces et d’un bon confort digestifs.

S’il y a des bretons dans l’assistance je pourrais bientôt partager des grains à mon tour !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *