BlogHindouisme

Amma, l’amour pour religion.

Bonjour à tous !

Est-ce que vous connaissez Mata Amritanandamayi ou Amma de son petit nom?

Amma est une maitre spirituelle indienne (guru en sanskrit) qui prône l’amour pour religion. La base de son message est l’amour inconditionnel et la compassion avec des enseignements sur la non-dualité et la dévotion (bhakti en sanskrit).

Ainsi selon Amma, « Nous sommes tous un », constitués de la même essence, et donc nous devrions traiter les autres comme nous-même.

Elle ne demande pas à ses fidèles de croire en un dieu en particulier ou de changer de religion, elle même est rattachée à la tradition de l’hindouisme. Un de ses message principal est « L’amour est ma religion ».

Son histoire :

Dès l’âge de cinq ans, Amma montre des tendances mystiques et dévotionnelles que ses parents ne comprennent pas. Elle leur vole par exemple du beurre et du lait qu’elle va distribuer aux pauvres, comme le fait Krishna (Avatar du Dieu Vishnu qui donne des enseignements spirituel sur Terre) dans l’histoire hindoue. À treize ans elle a sa première extase (samadhi). En 1975, à 22 ans, elle obtient la libération (moksha) à la suite d’une intense période d’identification avec Krishna. A 25 ans, elle se fait passer pour morte auprès de son père qui la rejette à cause de sa différence. Il finit par l’accepter “ce qui la ramène à la vie“. Débute alors la fin des hostilités qui régnaient à son encontre. Elle devient « Mata Amritanandamayi », littéralement la « Mère de la Béatitude immortelle », et commence à guider dans leur quête spirituelle ceux qui viennent la voir. Elle est considéré comme un avatar, c’est à dire une incarnation divine de la mère divine ou Devi.

En 1987, à 34 ans, elle fait son premier tour du monde. Elle devient alors connue internationalement en tant que guru ainsi que pour son engagement humanitaire et écologique.

Aujourd’hui, son temps est partagé entre son ashram (“monastère“ hindou) principal en Inde (Kerala) et les tournées qu’elle fait chaque année autour du monde (États-Unis, Europe, Australie, Malaisie, Japon et en Inde). Elle y rencontre aussi bien ses dévots que des curieux, venus faire l’expérience du darshan.

Dans la religion hindouiste, le darshan (du sanskrit, darśana, « vision ») est un contact visuel avec un maître spirituel ou sa représentation et la transmission d’énergie spirituelle associée à cette vision. Il peut prendre différentes formes suivant les maîtres, pour Amma c’est sous forme d’une étreinte. Amma passe de huit à plus de vingt heures d’affilée avec ses dévots à leur parler, à écouter leurs problèmes et à leur donner le darshan (câlin).

Mon histoire avec Amma:

Je rencontre Amma pour la première fois en 2016 lors de son passage à Paris. C’est une amie qui m’y emmène et c’est avec curiosité que je découvre cet univers un peu étrange au premier abord. Une telle dévotion pour un être est effrayant dans notre culture, autant d’amour et de bienveillance … peu naturelle. Et pourtant quelque chose m’accroche et je retourne la voir une deuxième soirée et sur un coup de tête je décide de suivre mon amie pour un week-end à Toulon, deuxième date française d’Amma. J’y reçois mon premier darshan après moult péripéties (j’ai perdu et retrouvé 3 fois mon ticket !!! Les personnes qui m’entourent rigolent et me disent qu’Amma teste ma volonté à recevoir son darshan. A ce moment, en effet, je suis prise d’une crise de scepticisme). Le tant attendu darshan arrive et je redescends un peu secoué, ne comprenant pas ce qu’il vient de se passer, une heure après je suis dans le train qui me ramène à Paris et j’oublie presque cette expérience. Et pourtant, à peine un an après je suis dans son ashram en Inde.

A l’époque j’ai une cheville en vrac (double entorse et déchirure des tendons) et l’immobilisation n’est pas mon fort. Dans mon plan de voyage je me dis que je reste à l’ashram le temps de me soigner puis je repartirai sur les routes. Deux semaines après je marchais normalement, je quittais l’ashram … 4 mois après.

C’est inexplicable ce qui se passe là-bas. L’énergie du lieu est complètement folle, la première semaine je dors 12h par nuit, laissant le temps à mon corps de s’adapter à la puissance vibratoire. La loi d’attraction y est tellement décuplé qu’on y vit toutes les situations nécessaire à notre apprentissage en un temps record; 10 jours à l’ashram donnent l’impression de 10 ans de psychothérapie. Je reçois un à deux darshan par semaine, c’est complètement fou et énergétiquement, c’est une montée vibratoire incroyable. Les synchronicités s’enchainent, les prises de conscience tout autant. Au bout d’une semaine je reçois mon mantra et reconnais Amma comme ma guru (ou maître spirituelle si le mot guru vous chiffonne). La reconnaître comme guru signifie que je me reconnais dans ses enseignements et la façon dont elle les dispense.

L’énergie d’Amma est souvent comparée à celle d’une machine à laver. Dans l’énergie de Kali, la déesse noire de la transformation et de la destruction de l’ego, Amma nous met face à nos peurs, nos défauts et nos angoisses afin de les accepter et donc les soigner. Reconnu en Inde comme une incarnation de la Mère Divine, elle vous renverra à l’énergie qui vous convient à chaque instant: Durga la guerrière, Gayatri la mère aimante, Lakshmi pour l’abondance …

Auprès d’Amma j’ai énormément appris sur les relations humaines, la religion hindoue, sur le Divin en général et surtout je me suis découverte. Le vrai “Soi“, celui derrière l’ego, les masques de société, les filtres parentaux et transgénérationnels. L’expression du Soi est quelque chose de subjectif et l’avoir entr’aperçu est déjà une chance énorme.

A l’ashram je me suis formée au Reiki et j’ai échangé avec des thérapeutes du monde entier, c’est là que j’ai commencé à imaginer tout ce que je créé depuis mon retour en France. Amma compare le guru au professeur des écoles qui apprend à compter et à lire, pour la spiritualité c’est pareil, on a besoin de quelqu’un pour nous enseigner les bases qui nous feront grandir.

En août Amma me donne mon nom spirituel: Tapomayi. On m’a beaucoup demandé ce que m’apportait ce nom; pour moi c’est comme si Amma avait nommé mon âme et donc ce que j’incarne dans l’idéal de mon être. Tapomayi signifie “la mère des pratiques spirituelles“, “celle qui atteint ses objectifs“, “celle qui agit par les élans du coeur“. C’était un moment incroyable et l’un des plus fort de mon voyage en Inde.

Aujourd’hui Amma et mon expérience à l’ashram font parti intégrante de mes pratiques spirituelles. L’apprentissage de la dévotion est sans doute ce qui m’a le plus transformé. L’ouverture du coeur associé aux pratiques dévotionnelles comme les chants sacrés et les mantra est resté ancré et dès que mon mental prend le dessus il me suffit de chanter un de ces chants pour me reconnecter au coeur et apaiser mon cerveau.

Chaque parcours de développement spirituel est différent, le but étant de trouver ce qui convient à son propre cheminement. Des valeurs communes rassemblent tous les chercheurs de lumières, la façon d’y arriver est propre à chacun.

Je ferai prochainement un article plus pratico-pratique de la vie à l’ashram.

Et vous, vous avez déjà rencontré un maitre spirituel? Suivi des enseignements?

Belle journée, à bientôt !!!!

5 thoughts on “Amma, l’amour pour religion.

  1. Om Namah Shivaya Tapomayi <3
    Merci pour ce merveilleux article et merci d'oser écrire et dévoiler ce qui te fait profondément vibrer !!!
    La lecture de ton article fait pétiller mon coeur !
    Je te souhaite tout le meilleur et t'envoie plein de bisous d'Ammaour,
    Adeline

    1. Om Namah Shivaya chère Adeline <3
      Merci pour ton doux message !! cela me fait plaisir d'avoir réussi a distillé un peu d'amour d'Amma dans mes mots 😀
      Je t'embrasse fort !!!

  2. Tellement agréable de comprendre ton cheminement. Cet article est plaisant à lire et permet de remettre de l’ordre dans ton voyage pour nous tes amies. Je suis fière de Toi. Merci pour cet article, tes tirages, ton attention, ton amitié. ❣️

    1. Merci du fond du coeur Sophie <3 la distance n'est rien quand les liens d'amour sont purs. Je te souhaites tout plein de bonheur dans cette nouvelle aventure à 3. Tout mon amour <3

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.